PARCOURS D’ARTISTES EN RÉGION HAUTS-DE-FRANCE : FASCICULE 2/3

La seconde publication de l’enquête sur les parcours d’artistes en région décrit plus précisément les activités des musiciens, les modalités de leur mise en œuvre sur le territoire régional et les revenus qu’elles génèrent pour les artistes.

Cette enquête porte sur les musiciens du secteur des musiques actuelles, professionnels et amateurs, résidant en région Hauts-de-France. Elle vise à mieux comprendre le(s) parcours de musiciens et à identifier les éventuels besoins et manques afin d’alimenter une réflexion permettant d’améliorer et d’approfondir les actions menées sur le territoire.

Le premier fascicule de l’enquête a mis en exergue le profil général des musiciens en région et a souligné l’engagement de ces artistes dans leur pratique, à travers la formation notamment. Il a également révélé des déséquilibres auxquels il convient d’être vigilant.

Ce deuxième fascicule témoigne également de l’engagement des musiciens du territoire dans leur pratique, non seulement sur le volet artistique mais également dans la gestion et le suivi du projet musical. Les artistes agissent en partie en coopération avec un nombre important d’acteurs : lieux de répétition, studios d’enregistrement, espace de diffusion, structure de production et de distribution, établissement d’enseignement artistique, opérateurs culturels, etc.

Si les parcours des amateurs et des professionnels peuvent parfois se croiser, des singularités et problématiques spécifiques existent selon le statut. La rémunération des activités (scène, enregistrement, action culturelle, etc.) reste un sujet central, notamment pour les professionnels. Un nombre important d’artistes professionnels travaille encore trop souvent de manière bénévole. Cette situation impacte fortement l’inscription des musiciens dans un parcours de professionnalisation, qui se traduit par une diversification des compétences (dans le champ de l’éducation artistique et culturelle et/ou de l’enseignement par exemple).

Vous pouvez dès à présent découvrir le deuxième fascicule issu de cette enquête.

Le dernier fascicule, publié en juin 2017, portera sur l’accompagnement des musiciens et les enjeux pour la filière.

Le Patch, pôle des musiques actuelles en Picardie, est engagé depuis plusieurs années dans une démarche d’observation de son secteur d’activités. Il a réalisé ce travail en partenariat avec le RAOUL – réseau musiques actuelles Nord-Pas-de-Calais.

Cette entrée a été publiée dans LES MUSICIENS DES HAUTS-DE-FRANCE, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermŽs !