Archives de catégorie : 2015

Circuit(s) 2015 – Les Lauréats

Suite aux bilans de la première édition de Circuit(s), Le Patch a décidé de renouveler en 2015 son dispositif d’accompagnement dédié aux artistes picards. Ces derniers ont eu un mois pour s’inscrire à la deuxième édition de Circuit(s).

Début mars, un jury composé des adhérents du Patch s’est réuni à La Lune des Pirates afin d’étudier les candidatures reçues.

Après de longues discussions, dues à la qualité des nombreuses candidatures, les adhérents du Patch ont collégialement sélectionné les 9 projets accompagnés pour l’année 2015.

Les lauréats 2015 :

NIVEAU 2

Le Chaudron magique (Aisne)

Le groupe Chaudron Magique a vu le jour en 2006 avec l’envie de créer un univers musical mélangeant l’acoustique et l’électronique. Composé de musiciens, compositeurs, graphistes et créateurs vidéo, ce melting pot de compétences a fait naître un collectif, symbole d’un mélange culturel et d’une ébullition créative éclectique.
Reggae, dub, hip-hop, electro, drum&bass constituent une multitude d’influences qui trouvent finalement une unité dans leur premier album « première portée ».

 

Gderws (Oise)


GDERWS, derrière ce mot bizarre et emprunté au patois picard qui signifie “petit dernier” se cache un collectif d’artistes. Leur source d’inspiration? Les vastes paysages islandais faits de volcans et de sources chaudes, immortalisés par Sigur Ros et Mùm, et les sous-bois mystérieux de la forêt de Compiègne. Bref, la nature dans son immensité.

 

Verlatour (Somme)

Fusion entre hédonisme électronique et electronica atmosphérique, Verlatour est sous influence directe de la scène berlinoise et anglaise.
Signé sur le label Bon Temps, son premier opus « Meurtrière » sortie le 26 Mai 2014 est à la conjonction de plusieurs tendances musicales, de Moderat à Anthony Rother, de Rone à Gavin Russom.
Entre Independent Dance Music et fantaisie sonore, Verlatour dessine un univers électronique prometteur dans la droite filiation des désormais incontournables labels Monkeytown ou 50 weapons.

 

NIVEAU 1

USS  (Aisne)

Des hauteurs de la High Sierra aux frêles édifices que sont les barricades, USS avance au rythme d’un appaloosa courant sans pause vers l’horizon ultime de tous nos rêves adolescents.

Avec l’énergie et l’exubérance de leur jeunesse, ils scandent des refrains qui sont pour eux, à n’en pas douter, déjà des hymnes.

 

JojoBeam (Aisne)

A grands coups de rythmiques crues et dansantes, de riffs tranchants et violents, JojoBeam aux extraits naturels de Jojoba enrichi en poutre du bengale, fait Beam !Fils assumé d’un rock violent et d’une frénésie sans limite, le trio a hérité de la folie de l’un pour mieux la marier à la liberté créatrice de l’autre. Frappe lourde et basse incisive, guitare acérée et voix incarnées, le groupe croit encore à la formation classique rock, pour mieux explorer son potentiel.

 

Adrenaline (Oise)

Des riffs brutaux rythmés par une basse animale et appuyés par les chocs entêtants d’une batterie fracassante, Adrenaline est un vrai groupe de Metal Hardcore dont le nom a été choisi pour sa référence à la molécule synonyme d’énergie.

En Aout 2014, ADRENALINE enregistre 6 compositions dans le premier EP « Demain nous appartient ».

 

TV AT TV (Oise)

C’est avec l’image que le son de TV AT TV s’est révélé pour créer un mélange subtil et inattendu de sons electro, d’une voix aérienne et puissante et d’une guitare acoustique au son pur.

Inspiré par des influences souvent issues du classique (Erik Satie, Chopin) mais aussi du contemporain, comme les Pink Floyd ou Ty Segall, TV AT TV dessine, sous forme d’électro, une « musique-image » aux très fortes émotions.

 

Crescendo (Somme)

Auteur, compositeur, interprète, Crescendo« envoie du groove » en rappant avec un flow très cool sur des rythmiques jazzy. Le rappeur amiénois parle de fête, d’excès, de jeunesse, de réalisation de soi, d’ambition, d’identification sociale, d’égo-centrisme, de remise en question, de femmes, de jeux de séduction, de valeurs et de principes, le tout sur des beats entrainants. En live, le jeune rappeur charismatique dompte la scène avec aisance, accompagné par DJ Selekta K-One.

 

Lilju (Somme) :

Il vit dans un monde à part. Naviguant au plus proche des Terres de ses ancêtres islandais, Lilju (prononcer « Liliu ») relie la musique à la nature, le son à l’image, le celtique à l’électro pour vous amener dans son pays imaginaire.

Accompagné de son instrument à corde, Lilju impose sur scène une atmosphère planante. Ses boucles de violoncelle vous emmènent et vous enivrent .
Une musique charmante escortée par une vidéo captivante.

Publié dans 2015, CIRCUIT(S) - DISPOSITIF D'ACCOMPAGNEMENT, EN BREF, Non class | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire